Existe-t-il plusieurs “écoles” de pensée en astrologie ?

La conception de l’astrologie par les personnes normales est très limitée. Toutefois, si on inspecte en profondeur ce dogme, elle est beaucoup plus vaste qu’elle en a l’air. En effet, ce n’est pas seulement le fait de regarder des planètes et des astres, il existe de nombreuses écoles de pensées en astrologie. Découvrez les différentes astrologies existantes.

L’astrologie traditionnelle          

Ce type d’astrologie se base évidemment sur la tradition. C’est l’astrologue, l’astronome grec Claude Ptolémée qui en fut le père-concepteur vers l’an 150. L’astrologie traditionnelle fonctionne par l’observation des planètes visibles à l’œil nu. Ce fut après des siècles que les planètes derrière Saturne furent incluses dans l’astrologie. Les avancées technologiques, notamment l’évolution du télescope, ont permis de les observer. Les planètes sont divisées en deux catégories : celles qui sont bénéfiques et d’autres, qualifiées de maléfiques, c’est-à-dire qu’ils ont tous un bon et mauvais aspect, en fonction de la mise en relations des astres et des signes astrologiques. Ce type d’astrologie adopte une approche prédictive. Les planètes traceraient le destin des humains.

L’astrologie karmique

Parmi les différentes astrologies, on peut citer l’astrologie karmique. Ce type d’astrologie est issu de la croyance bouddhiste et hindoue. Elle se base sur le fait que l’être humain se réincarne après sa mort, qu’il vive plusieurs vies. L’étude du thème se base sur l’interprétation des nœuds lunaires, la part de fortune, la lune noire ou encore la rétrogradation des planètes.

Les inconvénients de cette école sont que les astrologues ne sont pas du même avis sur le mode de calcul servant à déterminer les positionnements de la lune noire ou des nœuds. Ces derniers possèdent deux positions : la vraie et la moyenne. Tandis que la lune noire en a quatre: la vraie, la moyenne, corrigée et Bériault-harvey. À noter que ces positions peuvent être décalées près d’un signe du zodiaque.

Les autres écoles de pensées en astrologie

Les différentes astrologies ou écoles de pensées sont encore nombreuses. On peut trouver par exemple l’astrophycologie, qui a vu le jour au XXe siècle, l’astrologie humaniste, fondée par l’astrologue Dane Rudhyar, ou encore l’astrologie conditionnaliste, dont Jean-Pierre Nicolas en est le père. Ce dernier courant est aussi appelé astrologie moderne ou naturel. L’astrologie sidérale est plus concentrée sur les constellations, contrairement à l’astrologie tropicale qui se base sur les saisons. Récemment, dans les années 50, Michel Gauquelins crée l’astrologie statistique après avoir cherché des preuves sur l’influence des astres en se basant sur des statistiques. Chacune de ces écoles a jusqu’ici montré leurs preuves.                  

Lire son horoscope, c’est bon pour le moral
En quoi la position des planètes, de la Lune et du soleil a-t-elle un impact ?